Merci à notre partenaire principalRio Tinto Alcan

Inscription à
l'infolettre

Vous devez remplir tous les champs.

L'adresse courriel doit être valide.


Je prends quelques instants pour vous parler de mon camp d’entrainement annuel en prévision du 1000 km du GDPL.

Cette année, ça se passe à Tucson en Arizona avec deux de mes bons amis, Martin Rouillard et David Durocher, deux triathlètes de haut niveau qui participent comme moi à des Ironmans.

Nous sommes ici depuis lundi dernier le 2 avril et nous avons connu 8 jours en ligne de soleil mur à mur, les dernières journées ont été sous une chaleur intense de 38 degrés celcius. Il nous reste encore 4 jours d’entrainement, dont la montée du Mont Kitt Peak (une sortie de 180 kilomètres avec une ascension de 20  kilomètres). Samedi, nous sommes partis avec 4 autres Québécois qui s’entrainent pour le Ironman de Tremblant faire l’ascension du Mont Lemon (une sortie de 160 kilomètres avec une montée de 9000 pieds sur 41 kilomètres). Vraiment difficile comme défi considérant la vitesse imposée ! Tout le monde a terminé avec de bons temps puisqu’au sommet, le sourire était sur tous les visages. De mon côté, j’ai fais mon meilleur temps pour mon 5e essai avec 1:49:00 pour l’ascension. Mon dos va vraiment mieux. Aucune douleur en montée, c’est bon pour la suite !

Durant la semaine, en plus de rouler à chaque jour dans le désert, on en profite pour courir et nager. Je suis vraiment heureux de pouvoir nager à chaque jour vu que je n’ai pas la chance de le faire au Québec.

On a également rencontré la gang de Triathlon Québec qui était ici pour un camp d’une semaine avec Isabelle Gagnon comme entraineur. Elle est une triathlète québécoise qui a déjà terminé 7e overall à Hawaii chez les femmes. Elle travaille maintenant au centre sportif de Trois-Rivières.

Nous avons loué une maison sur Strarr Pass près du golf, un endroit magnifique avec une vue sur les montagnes et la ville.

Jeudi en fin de journée nous sommes allés courir dans la vallée des cactus pour un 12 kilomètres, histoire de voir le coucher de soleil sur les montagnes. Durant notre course dans les singles tracks, un coureur qui nous précédait nous a fait signe de s’immobiliser en nous pointant le sol avec son index ! C’est là qu’on a vu sur notre sentier un immense serpent à sonnette. Il ne voulait pas se déplacer même si je lui lançais des pierres sur le corps. Il a fallu faire le tour dans les buissons pour pouvoir continuer notre route. Disons qu’après, on surveillait les bois morts !

Il ne nous reste que 4 jours avant notre départ, pour l’instant notre compteur affiche 800 kilomètres. Il nous reste une sortie de 180 kilomètres et trois de 100. On devrait donc finir avec 1300 kilomètres de vélo en plus de la course et de la nage. Ça devrait représenter à la fin environ une 50 heures d’entrainement sur 11 jours. Un vrai beau camp comme je les aime, en bonne compagnie !

Martin avec son humour et sa sagesse et David qui, en plus d’être un super triathlète et pilote sur un 767 d’Air Canada, est un super cordon bleu. Finalement, pas certain qu’on aura perdu du poids malgré le nombre d’heures investi!

Voici une petite vidéo prise sur le vif !

Image de prévisualisation YouTube

Bien hâte de revoir la famille!

Pierre

Ajouter un commentaire

Chargement
Veuillez patienter